Patrimoniu – Patrimoine

Trà cale frastagliate di u Capicorsu induve si piatta u mare è a grande marina chì si stende versu u sudu, si trova un golfu chì, à pocu à pocu, diventerà un stagnu. U stagnu di Chjurlinu hè un locu d’ingrassata pè i pesci marini: a ragnola, a lurata, a sola, l’anguilla, parechje spezie di mazzardi. È quì in Biguglia, cum’è in Diana, Urbinu, o Palu a pesca hè praticata dapoi u neoliticu cù a presenza d’un spaziu di vita casana assai anzianu nant’à u Monte Grossu. Ci hè dinù stu Canale di Corsica frequentatu ogni ghjornu da e nave antiche pè andà sin’à e grande cità di l’epuca. L’isule toscane di fronte à noi, frà quesse l’isula d’Elba chì l’Etruschi volenu cunquistà pè u ferru. A Cità di Mariana, fundata da u generale Caius Marius versu 100 nanz’à Cristu, fù occupata dopu durante quasi 1500 anni. Tutte st’infurmazione ghjustificheghjanu un’occupazione di fondachi cummerciali di ste grande putenze di l’antichità. Bastia, Aiacciu è Purtivechju ùn esistenu ancu. Custì, e marine ponu lampà l’ancura, sbarchendu omi è robba. Da l’altre parte di i monti, si trova San Fiurenzu, a piaghja ricca di a Conca d’Oru, a Balagna è a bocca di Tenda. A Rocca di Biguglia, faciule à furtificà, si trova à u locu di partenza o in core di ste vie di cumunicazione sì omu si riferisce à a piazza di a Corsica in u Mediterraniu occidentale

Entre criques découpées du Cap où se cachent quelques marines et la longue plage qui s’étend vers le sud, il y a un golfe qui peu à peu deviendra un étang.
L’étang de Chjurlinu est un lieu d’engraissement pour les poissons marins : le loup, la daurade, la sole, l’anguille, plusieurs espèces de mulets. Et ici à Biguglia, comme à Diana, Urbinu, ou Palu la pêche y est pratiquée depuis le néolithique avec la présence d’un habitat très ancien sur le Monte Grossu.
Il y a aussi, ce Canal de Corse que les navires antiques empruntent chaque jour permettant de relier les grandes citées de l’époque entre elles. La proximité des îles toscanes qui nous font face, dont l’île d’Elbe, très convoitée pour le fer par les Etrusques.
La Citée de Mariana fondée par le général Caius Marius autour de 100 av. J.-C, fût occupée par la suite durant près de 1500 ans. Toutes ces informations justifient une occupation de comptoirs commerciaux de ces grandes puissances de l’antiquité. Bastia n’existe pas encore, ni Ajaccio, ni porto vecchio.
Là, les marines peuvent jeter l’ancre, débarquant hommes et marchandises. De l’autre côté des monts, il y a saint Florent, la riche plaine de la Conca d’Oro et la Balagne, puis le col de Tenda. Au départ où au cœur de ces voies de communications si on se réfère à la place de la Corse en Méditerranée occidentale, facile à fortifier la Rocca di Biguglia.

ATTUALITÀ - ACTUALITÉS

La navette municipale ne sera pas en service mercredi 3 août
La navette municipale ne sera pas en service mercredi 3 août

🚨 La navette municipale U Pass’è Vene, ne sera pas en service mercredi 3 août 2022. Merci de votre compréhension.  

Alerte sécheresse renforcée
Alerte sécheresse renforcée

Alerte sécheressePassage en « Alerte Renforcée » Nouvelles mesures de limitation d’usage de l’eau et mise en place d’un dispositif de régulation

SEGUITATE CI NANTA È RETE SUCIALE - SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Entre criques découpées du Cap où se cachent quelques marines et la longue plage qui s’étend vers le sud, il y a un golfe qui peu à peu deviendra un étang.
L’étang de Chjurlinu est un lieu d’engraissement pour les poissons marins : le loup, la daurade, la sole, l’anguille, plusieurs espèces de mulets. Et ici à Biguglia, comme à Diana, Urbinu, ou Palu la pêche y est pratiquée depuis le néolithique avec la présence d’un habitat très ancien sur le Monte Grossu.
Il y a aussi, ce Canal de Corse que les navires antiques empruntent chaque jour permettant de relier les grandes citées de l’époque entre elles. La proximité des îles toscanes qui nous font face, dont l’île d’Elbe, très convoitée pour le fer par les Etrusques.
La Citée de Mariana fondée par le général Caius Marius autour de 100 av. J.-C, fût occupée par la suite durant près de 1500 ans. Toutes ces informations justifient une occupation de comptoirs commerciaux de ces grandes puissances de l’antiquité. Bastia n’existe pas encore, ni Ajaccio, ni porto vecchio.
Là, les marines peuvent jeter l’ancre, débarquant hommes et marchandises. De l’autre côté des monts, il y a saint Florent, la riche plaine de la Conca d’Oro et la Balagne, puis le col de Tenda. Au départ où au cœur de ces voies de communications si on se réfère à la place de la Corse en Méditerranée occidentale, facile à fortifier la Rocca di Biguglia.